Courts métrages lesbiens 1

Courts métrages lesbiens 1

De : Katerine Martineau, Athina Gendry, Florent Gouëlou, Liliane Mutti, Daniela Ramalho, Alice Fargier, Serena Vittorini
avec : -
1h38min / Court-métrage / Tout public
Sortie le Dimanche 28 Novembre 2021

Synopsis

LES FILLES NE MARCHENT PAS SEULES LA NUIT de Katerine Martineau Par une nuit d’été, leur secondaire terminé, Chantal et Delphine reviennent chez elles à pied. Perdues au milieu de la forêt, leur longue marche nocturne est ponctuée d’insouciance et d’une envie irrépressible d’exister. BONSOIR d'Athina Gendry Bien que sceptique des applications de rencontres, Suzanne se rend à son premier rendez-vous avec Lucille. Dans un bar des Pentes de la Croix-Rousse lyonnaise, les deux femmes apprennent à se connaître. OÙ VONT LES SONS de Florent Gouëlou Cinq amis se retrouvent sur Skype à l’initiative d'une sixième, qui tarde à apparaître. Peu à peu, on découvre ce qui les lie : le souvenir de la "Parlez-moi d'amour", une soirée slam organisée par une certaine Clémence, et au cours de laquelle chacun avait fini par se livrer. ELLE de Liliane Mutti, Daniela Ramalho Un an après l’assassinat de Marielle Franco, Antônio et Marinete Silvia viennent à Paris pour l’inauguration du jardin qui rend hommage à leur fille. Nous entendons les échos de douleur et d'espoir. LE TEMPS D’UNE NUIT d'Alice Fargier Nora s’est volatilisée sans laisser de trace. Un soir d’été, elle refait étrangement apparition à une fête chez un certain Samuel. Camille, sa meilleure amie, vient la retrouver, ne sachant pas à quoi s’attendre. Nora n’est plus tout à fait comme avant ; quelque chose de légèrement inquiétant émane d’elle... EN CE MOMENT de Serena Vittorini Une histoire d'amour entre deux jeunes femmes pendant le confinement imposé par la pandémie de COVID-19. Le film dépeint leur tentative de communiquer leurs émotions et leurs besoins dans une alternance d'intensité, de souffrance et de passion.